CENTRALE Cinema // Mavambu ! & Le Syndrome plastique

17-01-2018 – 12:30
PAF : 7€ projection + accès expo ; 5€ projection uniquement ; 3€ étudiants

 

Mavambu ! – Un film de Rosine Mbakam, Mirko Popovitch (2011 – 26’)
Qui est Freddy Tsimba dans son pays ? « Un grand artiste, magicien, sorcier, fou » ? Face caméra, sur fond noir, Tsimba se livre et se raconte, tranquillement, chronologiquement, dévidant peu à peu les fils qui ont tissé son œuvre. Sa voix glisse en off sur Kinshasa aujourd’hui, saisissant Tsimba dans ses rues palpitantes, son quotidien, sa famille, son travail, ses gestes d’artiste. Et, peu à peu, se déploie la vision poétique de Tsimba à l’origine de ces œuvres, monumentales, faites de douilles de cartouches récoltées dans son pays, de bouts d’armes de guerre, de ferrailles mortelles. Tsimba a construit son œuvre en découvrant l’art de forger dans la rue, en y glanant sa matière, mais surtout en donnant corps, à travers des restes de guerre, aux figures désormais fantomatiques que ces armes ont décimées.

 

Le Syndrome plastique – Un film d’André Goldberg (2001 – 26’)

 

« Pop – Minimal – Baroque » : c’est ainsi que Pascal Bernier définit son art. Les œuvres de ce plasticien belge nous parlent de notre société. Détournant volontiers les produits de grande consommation (comme les jouets d’enfants…) et les images qu’elle génère, il cherche à leur insuffler un sens éthique en développant un double jeu d’attirance et de répulsion. Pascal Bernier injecte à l’art conceptuel, dont il se revendique, une dose d’humanisme et une touche d’humour; il est un de ces rares artistes à pouvoir délivrer un discours riche et abordable sur son travail et sa vision de l’art. Dans ce portrait, André Goldberg a tenté d’approcher l’œuvre et l’univers du plasticien, en intégrant une mise en scène cinématographique qui fait la part belle aux rêves et aux phantasmes.

 

En partenariat avec le Centre du Film sur l’Art.

 

untitled