La Nuit du Souffle – Ars Musica

banner_bxl_universel_ars_musica

24-11 2016
Exposition BXL UNIVERSEL accessible dès 21:00
22:00 > 01:00 Concert
€ 12 / 6

réservations: info@centrale.brussels

La Nuit du Souffle – Ars Musica

Le souffle instrumental, au-delà de ses fonctionnalités physiologiques, revêt une dimension métaphorique. Avoir du souffle c’est avoir de l’énergie, de l’émotion, su panache, c’est tenir dans le temps. Cette Nuit du Souffle, accueillie par La Centrale, centre d’Art Contemporain bruxellois, esquissera un chemin musical qui jouera avec les distances géographiques et esthétiques. Improvisation, musique écrite, musique traditionnelle sont autant d’escales qui feront une Nuit du souffle à vous couper le souffle. Avec Jan Rzewski, Naomi Sato, An Raskin, Hong Yoo, Dominique Vasseur et Reison Kuroda.

www.lanuitdusouffle.be

Reison Kuroda (JP) Shakuhachi
Le shakuhachi est une flûte droite en bambou. C’est la taille de l’instrument qui lui a donné son nom : 54, 5 cm, soit 1 shaku et 8 sun, un sun mesurant un dixième de shaku. Ses possibilités de variation de timbre sont infinies, du muraiki (souffle) au son le plus pur. Reison Kuroda explore ce rapport au souffle, comme un hymne à la vie. Pour lui, le souffle est comme le ressac des vagues, qui vont et viennent à l’infini. Cette énergie du souffle, le jeune musicien japonais la transcende dans une approche musicale qui fait se métamorphoser tradition, improvisation et modernité.

Ensemble Agartha
Naomi Sato
(JP) Shō ; An Raskin (BE) Accordéon
Deux souffles s’unissent pour ce concert inédit, celui du shō, nom japonais de l’orgue à bouche et celui du bajan, accordéon chromatique, pierre angulaire de la musique folklorique russe. Les deux musiciennes proposent un chemin de traverse, proposent : That I may time transcend, that a universe my heart may unfold, une création mondiale de Ken Ueno, compositeur américain d’origine japonaise, dont le parcours prône les passerelles esthétiques, Cloudscapes – Moon night, composée par Toshio Hozokawa en 1998 et une transcription d’un thème Gagaku. Ces trois oeuvres s’articulent comme des points cardinaux tendant à tracer un chemin rectiligne entre Orient et Occident.

Dominique Vasseur (FR) Flûte à bec
Création pour flûte à bec et dispositif électroacoustique integré au programme du récital Kage
Kage est le mot japonais pour « ombre » ou « réflexion » et se réfère à la pièce éponyme du compositeur Roderik de Man, ombre portée de la tradition musicale japonaise dans l’inspiration de compositeurs européens. Réflexions du Modernisme musical occidental dans la production de compositeurs japonais. Au côté des oeuvres de Roderik de Man, Toshio Hosokawa, Kumi Iwase et Kotoka Suzuki, Reibo I, II, III déroulent trois fragments distincts pour flûte à bec et dispositif électroacoustique. Chaque fragment puise son matériau initial dans le répertoire consacré du Koto, du Shō et du Shakuachi.

Jan Rzewski (BE) Saxophone
Dans chaque son soufflé, une aventure, une histoire improvisée, inspirée… pour une oeuvre d’art visuel, un espace, des personnes, des odeurs, lumières, saveurs, vibrations et sentiments, ambitions, pensées, images, souvenirs, joies. Sans prévoir, le chemin sonore s’articule, fruit d’une expression de l’instant, souffle dans une nuit bruxelloise pour des instants instables vibrant à la joie de l’ivresse sonore. Dans un exercice terriblement ambitieux et passionnant, les paramètres flirtent, les paysages se dessinent, les conventions découvrent leur fragilité. Oublier les règles devient la priorité… Jamais la frontière entre rêve et réalité n’aura été si ineffable.

www.lanuitdusouffle.be