Annelies SLABBYNCK

>

Galerie Bortier

« J’aime collectionner. Mon atelier contient une multitude d’objets, reflets de mes pensées et de mon monde intérieur. Ma préférence va cependant aux objets anciens, qui renvoient aux traditions et transmettent une histoire, comme de vieilles dentelles, des gants, des cols, des photos anciennes, du matériel médical …
Ces objets, dans mon travail, sont considérés sous un jour nouveau et reçoivent une nouvelle vie, dans un nouveau concept. Les associer avec de l’argile blanche et rose, à l’apparence sobre et fragile, rend leur passé et le lien avec l’existence humaine encore plus manifeste.
La fragilité et la vulnérabilité, la précarité de la vie et la façon dont on s’en accommode sont des thèmes récurrents dans mon œuvre. J’inverse les rôles : l’intériorité (invisible) est rendue visible, et pour ce faire, le corps prend une place centrale. Je matérialise le vulnérable et le rigide alors que la partie douce et flexible de notre être est intériorisée. »