Marcus KLEINFELD

>

Centrale Box

A rose is not a rose

Dans le cadre d’un partenariat avec Brussels Cologne Contemporaries.

Le nouveau travail vidéo de Marcus KLEINFELD « Une rose n’est pas une rose » est présenté comme une série énigmatique d’images fixes accompagnées d’effets sonores ainsi que de paroles générées par un logiciel vocal. Dans ce document, l’artiste – lauréat du Prix BCC en 2013 – déconstruit une narration qui s’apparente à un parcours psychologique à partir de photos des dernières décennies du 20e siècle. Les dissonances et les tensions en résultant ajoutent un sentiment d’aliénation à l’imagerie presque éducative – images de bâtiments vides, de laboratoires ou des personnes exerçant des activités quotidiennes banales comme sous un microscope. En outre représenté dans l’exposition « l’audit », une autre oeuvre vidéo également concernée par les idées de l’aliénation et de la séparation est constitué d’un texte sur un fond noir accompagné d’une voix-off d’une séance de thérapie de groupe mystérieuse. Trois installations murales, une peinture-collage montrant une grande photo d’une rose ainsi que deux séries encadrées de plusieurs gravures complètent l’exposition. Ils portent sur des aspects similaires de relations humaines et de la société et donnent une impression de travail distinct de l’artiste, qui a longtemps été préoccupé par les effets psychologiques et physiques que les systèmes – politiques, économiques et sociaux – ont sur les individus et les groupes.
Marcus KLEINFELD (1979, Berlin) a étudié à Chelsea College of Art de Londres, la Villa Arson à Nice et Goldsmith College à Londres. Expositions à venir en 2014 au Kunstverein Maschinenhaus Essen (avec Eli CORTINAS) et Kunstverein Cuxhaven. L’artiste vit et travaille à Berlin.

Artistes