TORFS Ana

, Belgium -
Lives and work : Belgium

Diplômée en sculpture souple à l’ENSAV La Cambre à Bruxelles. Jusqu’en 1997 a été professeur de sculpture à l’ERG, et conférencière à l’ENSAV la Cambre à Bruxelles. Depuis 2012 dirige un atelier à ENSBA à Paris.

 

Son travail a fait l’objet de nombreuses exposition solo comme  Serendipity au WIELS, Bruxelles , Are you experienced at the EACC, Espagne, au Museum Morsbroich, Leverkusen, Neue Nationalgalerie à Berlin, Kunstverein München, “Aux Origines de l’Abstraction” au Musée d’Orsay à Paris, au CCA Wattis Institute for Contemporary Arts à San Francisco, au Ikon Gallery in Birmingham (UK), Kunsthalle Bern et aussi au Mac Marseille, Beppu project au Japan, Unlimitted à Basel, S.M.A.K à Gand et au Nasher Sculpture Center à Dallas.

Depuis 1985, elle a participé à d’importantes expositions de groupe, ”Fruit de la passion” et “formes simples” au Centre Pompidou, Dynamo! Au grand Palais, au Museum of Contemporary Art in Los Angeles, au Power Plant au Canada, Generali Foundation , AUT, à la Chisenhale Gallery et à la Hayward Gallery (UK), Witte de With, Museum Boijmans Van Beuningen, Kröller-Müller Museum (NL)…. et participle à différentes Biennale internationales Sydney, Istanbul, São Paulo, Seoul, en 1999 à la Biennale de Venise où elle représenta la Belgique avec Michel François.

En 2000, elle a séjourné à Berlin dans le cadre du programme du DAAD.

Depuis 2009 elle initie avec Nathalie Ergino le Laboratoire espace cerveau à l’IAC.

Ann Veronica Janssens développe depuis la fin des années 70 une œuvre expérimentale qui privilégie les installations in situ et l’emploi de matériaux très simples ou encore immatériels, comme la lumière, le son ou le brouillard artificiel. À travers des interventions dans l’espace urbain ou muséal, l’artiste explore la relation du corps à l’espace. Le spectateur est confronté à la perception de « l’insaisissable » et à une expérience fugitive où il franchit le seuil de la vision claire et maîtrisée, c’est une expérience de la perte de contrôle, de l’instabilité, de la fragilité qu’elle soit visuelle, physique, temporelle ou psychologique.

Ses œuvres tendent vers un certain minimalisme, soulignant le caractère fugitif, éphémère ou fragile des propositions auxquelles elle nous convie.

Expositions: