Veth – Jean-Luc FAFCHAMPS

25.05.16 > 29.05.16 – Installation

Beth/Veth (2012)
Instrument solo et électronique, Musique électronique mixte
Pour piano, percussion et dispositif électronique (un exécutant)
Durée 50′
Création
11/03/12 Festival Ars Musica Conservatoire Royal de Bruxelles (Bruxelles)
par Stéphane GINSBURGH

Beth/Veth s’inscrit dans une démarche que je qualifierais de «gentle electronics». Le piano, équipé d’un système de capteurs de mouvements, interagit avec son environnement. L’installation électronique Veth consistera en un patch Max/MSP gérant une banque de séquences et de comportements sonores, modulés par divers paramètres des mouvements captés alentour. La diffusion se fait in situ par des vibreurs placés à l’intérieur du piano. Lorsqu’un pianiste s’assied à l’instrument et se met à y jouer une partition spécifique (Beth), l’électronique se fixe sur une succession d’opérations par lesquelles le piano s’accompagne lui-même…
Beth/Veth contient en réalité trois pièces différentes :
– Veth, installation pour piano, avec capteurs et vibreurs : un piano solitaire grogne et bruisse, comme un animal délaissé ou un vaisseau abandonné…
– Beth, partition pour piano et percussions métalliques (un seul exécutant) : une longue composition pour piano « élargi » (ca 45’), qui tourne le dos à la virtuosité et aux séductions scéniques, et se déploie comme une méditation sur le temps qui passe et l’étonnement d’être qu’il ne résout pas.
– Beth/Veth, partition-installation pour piano, percussion, capteurs et vibreurs (simulation). Beth et Veth sont les deux prononciations possibles de la même lettre hébraïque, celle qui ouvre la Torah: « Berèshit », au commencement…
Si Beth est joué sur un piano installé en Veth (Beth sur Veth), alors « quelque chose » arrive, quelque chose de plus que Beth ou que Veth. Une troisième option, comme une révélation : une chute entretenue, un chant intérieur, une virée marine par temps couvert.
Beth/Veth est composé en co-production avec Numediart et le Centre Henri Pousseur. La composition et l’interpétation de Beth/Veth sont réalisées avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Beth/Veth est dédié à Stéphane Ginsburgh, comme amical pendant des Lettres Soufies. (J-L F.)

Veth sera installé du 25 au 29 mai.
Stephane Ginsburgh interprétera quelques fois Beth sur Veth le samedi 28 mai, dont une dernière fois à 18:30.