Distant Proximity

>

Centrale

Ce projet au titre paradoxal (la distance proche) propose un plongeon dans le temps, ou plutôt dans « les temps » de l’oeuvre et du regard, ou plutôt « des regards ». Il rassemble des évocations de la réalité, de l’urbanité, des réminiscences du passé, du devenir du monde qui nous entoure,… comme autant de manières d’« être au monde ». Comme autant de révélations de la charge affective du réel. Les artistes mis en présence, de différentes origines et générations, questionnent singulièrement la proximité et la distance au monde extérieur par le biais d’oeuvres d’une grande intériorité.
L’exposition induit également que ce n’est pas le visible qui est décisif dans une image mais plutôt la forme des rapprochements que le spectateur opère.
Cette approche considère toute perception comme une communication ou une communion, comme la reprise ou l’achèvement par le spectateur d’une intention étrangère. C’est cette expérience « du voir comme un ressentir » qui est proposée au visiteur de Distant Proximity.

Commissaire

  • Carine FOL

Publications