Max Kesteloot

>

Centrale Box

GOOD LOST CORNERS - places that appeal to me

« Il s’agit d’histoires personnelles mais pour le lecteur, le contenu ne sera pas si différent. Elles pourraient être les histoires de n’importe qui. » – SPOT SPOTS – Prologue due to circumstances, 2017 – Artist book, Self-published – Max Kesteloot

Depuis plus de 10 ans, Max Kesteloot (1990, Gand, vit et travaille à Ostende) capture ses observations sur photo. Au cours de promenades ou de voyages, il se concentre principalement sur son contexte urbain environnant, constitué d’éléments architecturaux souvent banals. Ses images sont dépourvues de personnes et ne se réfèrent qu’indirectement à une présence ou une action potentielle. Le travail de Kesteloot semble porter sur la façon dont nous absorbons notre environnement, et comment cela se traduit par des impressions fragmentées et des souvenirs associés.

Dans l’exposition GOOD LOST CORNERS – places that appeal to me, les visiteurs peuvent entendre une voix constante qui se réfère à des lieux qui ont été photographiés par l’artiste, puis utilisés comme source pour réaliser des œuvres visuelles. Pour les spectateurs, il est impossible de savoir quel texte appartient à quelle image, mais c’est exactement ce qui rend intéressant l’exploration de l’œuvre.

Untitled photograph, Ault (FR), 2019 © Max Kesteloot

En partenariat avec

Artistes

J-22 avant l’ouverture de l’exposition

CENTRALE.box
Place Sainte-Catherine 44
1000 Bruxelles
MER > DIM 10:30 > 18:00
Fermé les jours fériés (01.05)

TICKETS
0 €